/

Le tram de Liège

  • Session : 2015-2016
  • Année : 2016
  • N° : 1148 (2015-2016) 1
  • Question écrite du 23/06/2016
    • de DEFRAIGNE Christine
    • à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal

    En mars 2016, le Gouvernement wallon a pris la décision de ne pas continuer la procédure d’attribution du marché DBFM (design, built, finance, maintenance) au consortium initialement choisi, et ce pour diverses raisons.

    La volonté du Gouvernement de concrétiser le projet du tram à Liège a été clairement annoncée en attribuant un nouveau marché DBFM et relançant toute la procédure. Le dossier serait actuellement entre les mains de la SRWT.

    Par ailleurs, selon la presse du 10 juin 2016, il semblerait qu’une centaine d’emplois soit menacée au sein de la société Bam-Galère. L’entreprise ferait notamment face à un problème de sureffectif suite à la non-signature du marché du tram de Liège.

    Qu’en est-il exactement ?

    Où en est la nouvelle procédure ?

    Un calendrier est-il déjà prévu ?

    Le mode de financement a posé problème dans la première version du projet : quelles sont les pistes actuellement ?

    Qu’en est-il de la mise en service du tram ?

    Monsieur le Ministre évoquait 2021 ou 2022, cette date est-elle toujours d’actualité au vu de l’évolution du dossier ?

    Confirme-t-il le nombre d’emplois menacés ?

    Un plan social est-il prévu ?

    Le Gouvernement a-t-il prévu des solutions ?
  • Réponse du 11/07/2016
    • de DI ANTONIO Carlo

    Le Gouvernement a décidé le 24 mars 2016 de relancer une nouvelle procédure de marché pour le projet du tram de Liège, en maintenant son objectif de neutralité de l’opération en termes SEC.

    Par cette décision, le Gouvernement wallon a confirmé sa volonté de réaliser le tram à Liège.  

    La Société régionale wallonne du Transport travaille sur la nouvelle procédure dans la perspective d’un traitement comptable par Eurostat des flux liés au contrat en dehors du périmètre de la Wallonie.

    L’attribution du nouveau marché pourrait avoir lieu au printemps 2018 dans la perspective d’une mise en service du tram au printemps 2022. Ce calendrier tient compte de la durée estimée des discussions avec l’Institut des Comptes nationaux (ICN) et Eurostat pour cerner les modifications qui permettront de remédier aux points bloquants du projet de contrat précédent.

    Le nouveau marché est accessible à toutes les entreprises qui souhaiteraient se porter candidates.