/

Le développement de la ligne n°5 du RAVeL

  • Session : 2017-2018
  • Année : 2017
  • N° : 129 (2017-2018) 1
  • Question écrite du 12/10/2017
    • de MORREALE Christie
    • à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l'Environnement, de la Transition écologique, de l'Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

    En 2015, le prédécesseur de Monsieur le Ministre avait annoncé un vaste plan visant à redynamiser l’ensemble du réseau cyclable du RAVeL. Ainsi, il annonçait l’aménagement prioritaire des chaînons manquants.

    Selon diverses informations reprises dans la presse, l’aménagement du RAVeL de l’Ourthe à travers ses chaînons manquants était envisagé.

    Or, à l’heure actuelle, on peut identifier plusieurs chaînons manquants sur la commune d’Esneux :
    - Sur le tronçon Hony-Fêchereux : comme le sait Monsieur le Ministre, un permis d’urbanisme avait été refusé pour l’aménagement du RAVeL en bordure de l’Ourthe puisque cette zone est située en zone Natura 2000. La traversée du village de Hony se fait donc, toujours actuellement, via une liaison sur les voiries locales.
    Si cette solution est acceptable, il est nécessaire d’améliorer la signalisation et d’apporter quelques aménagements afin de sécuriser cette traversée, qui représente plusieurs dangers pour les usagers à vélo.
    - La traversée d’Esneux qui amène le passage par une route régionale fort fréquentée. Envisage-t-il la création d’une voirie parallèle ? Quelles sont les solutions avancées pour sécuriser ce chaînon ?
    - Enfin, le dernier chaînon manquant concerne la boucle de l’Ourthe. Pour le moment, l’endroit est classé en « pré-RAVeL » c’est-à-dire, sur une route locale très peu fréquentée. À mes yeux, une meilleure signalisation serait suffisante.

    Monsieur le Ministre peut-il faire le point sur ces différents travaux ?

    Alors que le budget consacré aux aménagements pour l’ensemble du territoire était, pour l’année 2015, de 5,5 millions, qu’en est-il pour les années 2016 et 2017 ?

    De plus, la Province de Liège a mis en place le réseau « Points nœuds » qui permet aux cyclotouristes de découvrir le réseau RAVeL. Une collaboration a-t-elle eu lieu avec la Région pour la mise en place de ce maillage ?
  • Réponse du 31/10/2017
    • de DI ANTONIO Carlo

    Les 3 chainons manquants au RAVeL de l’Ourthe situés sur le territoire de la Commune d’Esneux seront bien résorbés. Pour ce qui est de la traversée de Hony et de la boucle de l’Ourthe, le cheminement existant par des voiries communales peu fréquentées sera balisé. En ce qui concerne la traversée du centre d’Esneux, les aménagements de sécurisation de la route régionale et de continuité du RAVeL seront réalisés dans le cadre de la rénovation du centre d’Esneux prévue dans le PCDR.

    En matière de budget RAVeL je confirme à l'honorable membre que depuis 2015 jusqu’à ce jour ce sont plus de 20 millions d’euros qui ont été engagés dans le cadre du Plan RAVeL, au travers d’une réservation budgétaire annuelle de 8 millions depuis 2016, laquelle sera prolongée en 2018 et 2019.

    Enfin l’administration régionale a bien été concertée dans le cadre du projet « points nœuds » développé par la Province de Liège.