/

Les vélos électriques

  • Session : 2017-2018
  • Année : 2017
  • N° : 180 (2017-2018) 1
  • Question écrite du 24/10/2017
    • de ONKELINX Alain
    • à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l'Environnement, de la Transition écologique, de l'Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings

    Un article de presse du 19 octobre a dévoilé le tragique accident d'une dame âgée qui s'est noyée en testant son vélo électrique. En effet, une fausse manœuvre lui a coûté la vie ainsi que celle de son mari qui a tenté de la sauver.

    Selon la police locale de Bilzen (Limbourg), il est fort probable que ce soit le manque de pratique de la conduite du vélo électrique qui soit à la base de ce tragique accident, même si le couple était apparemment de nature sportive.

    Conscient qu'il s'agit ici d'un cas exceptionnel, je pense toutefois qu'il est opportun de ne pas négliger la gravité de la situation.

    Monsieur le Ministre a-t-il pris connaissance de ces informations ?
    Qu'en pense-t-il ?

    En juin, il m'indiquait que le SPF économie n'avait pas encore transmis ses stratistiques à l'AWSR concernant le nombre d'accidents impliquant des vélos à assistance électrique pour 2016. Dispose-t-il dès lors aujourd'hui des chiffres pour 2016 et début 2017 ?

    Constate-t-il une augmentation des accidents ?

    Enfin Monsieur le Ministre juge-t-il opportun de permettre la mise en place de cours d'apprentissage lors de la location ou de l'achat d'un vélo à assistance électrique ?
  • Réponse du 16/11/2017 - Annexe
    • de DI ANTONIO Carlo

    J’ai bien pris connaissance de l’accident qui s’est déroulé en Flandre où un couple d’octogénaires testant un vélo à assistance électrique s’est noyé dans un canal. Je pense qu’il s’agit d’un malheureux concours de circonstances qui ne doit pas remettre en cause l’usage du vélo à assistance électrique, notamment auprès d’un public plus âgé pour qui il permet de redécouvrir le bonheur d’une mobilité active par le vélo.

    Les données concernant les accidents corporels survenus en 2016 sont désormais disponibles. En Wallonie nous avons dénombré 11 accidents corporels impliquant au moins un vélo à assistance électrique, aucun tué parmi ces usagers et 11 blessés. Les chiffres sont en légère augmentation par rapport à 2015, mais restent très marginaux. Le phénomène est en revanche plus interpellant en Flandre. En 2016, 8 % des accidents de vélos impliquent au moins un vélo à assistance électrique en Belgique (9 % en Flandre et moins de 2 % en Wallonie) (Voir tableau en annexe).

    Par ailleurs, sur la période 2014-2016, 10 % des cyclistes décédés après 30 jours étaient sur des vélos à assistance électrique en Belgique (12 % en Flandre et aucun tué en Wallonie et à Bruxelles).

    Les vélos à assistance électrique semblent fortement utilisés par des personnes actives sur le marché du travail. En Wallonie sur la période 2014-2016, 11 des 18 (61 %) conducteurs de vélos à assistance électrique impliqués dans un accident corporel étaient âgés entre 45 et 64 ans.

    Enfin, concernant l’apprentissage à la conduite de vélos à assistance électriques lors de la location ou l’achat de ceux-ci, le projet en cours « je teste l’électrique » qui permet au citoyen de disposer d’un vélo à assistance électrique en prêt pendant 15 jours auprès de 72 vélocistes participants en Wallonie prévoit déjà la possibilité pour les usagers de bénéficier, gratuitement, d’une formation dispensée par l’ASBL ProVélo.