/

Le vélo en Wallonie

  • Session : 2018-2019
  • Année : 2018
  • N° : 112 (2018-2019) 1
  • Question écrite du 22/10/2018
    • de LEGASSE Dimitri
    • à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l'Environnement, de la Transition écologique, de l'Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings
    Selon un dossier thématique de Vias lié à l’usage du vélo, la Belgique est un mauvais élève en termes de danger pour les cyclistes et la Wallonie est encore loin derrière la Flandre.

    Ainsi, le risque encouru par les cyclistes par kilomètre est plus de 23 fois supérieur à celui de l’automobiliste moyen. Vias estime que près de la moitié des accidents à vélo sont dus en partie à un ou plusieurs facteurs liés à l’infrastructure.

    La part modale du vélo se chiffre à 1 % en Wallonie, contre 5 % à Bruxelles et 13 % en Flandre. Des chiffres qui s’expliquent aussi par des différences de relief et de distances entre les Régions, mais pas uniquement.

    Que pense Monsieur le Ministre des chiffres de Vias ?

    Que compte-t-il faire pour développer les infrastructures cyclables ?

    Où en est-il dans le Plan de développement du RAVeL ?