/

Les stations-services proposant l'hydrogène

  • Session : 2018-2019
  • Année : 2018
  • N° : 125 (2018-2019) 1
  • Question écrite du 25/10/2018
    • de LEGASSE Dimitri
    • à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l'Environnement, de la Transition écologique, de l'Aménagement du Territoire, des Travaux publics, de la Mobilité, des Transports, du Bien-être animal et des Zonings
    Colruyt vient d’ouvrir sa première station-service publique à hydrogène, avec un carburant 100 % vert issu des énergies éoliennes et photovoltaïques.

    Le groupe entend développer une flotte de véhicules roulant à l’hydrogène et étendre ce système aux poids lourds.

    Est-ce que l’hydrogène figure parmi les solutions vertes sur lesquelles la Wallonie devrait compter face au défi climatique ?

    Monsieur le Ministre compte-t-il soutenir ce type de carburant ?

    A-t-il reçu de la part de Colruyt une demande d'implantation de ce genre de station-service en Wallonie ?
  • Réponse du 14/11/2018
    • de DI ANTONIO Carlo
    Le développement d’alternatives aux véhicules utilisant des combustibles fossiles classiques constitue une priorité dans le secteur de la mobilité et du transport pour atteindre les objectifs en termes de lutte contre les changements climatiques.

    Parmi ces alternatives figurent l’électricité, le LNG et le CNG, ainsi que l’hydrogène.

    Le développement du réseau d’approvisionnement et de recharge reste avant tout une responsabilité des opérateurs privés comme Colruyt qui investit également dans le CNG.

    Il en est de même pour l’hydrogène pour lequel divers projets privés pourraient voir le jour dans un avenir proche.

    À ce titre, le projet de Plan Climat-Énergie 2030, adopté par le Gouvernement wallon en juillet dernier, prévoit notamment qu’un mécanisme de soutien à l’installation de ce type d’infrastructures sera mis en place.