/
La démarche

Initié à l’unanimité des groupes politiques en 2010, le redéploiement immobilier du Parlement se poursuit avec le lancement de la construction d’une nouvelle Maison des parlementaires.

A l’issue des travaux, chacun des 75 députés wallons disposera enfin d’un bureau dans l’enceinte du Parlement et les groupes parlementaires seront dotés d’espaces de travail suffisants.
S’étendant rue Notre-Dame, des actuels n° 3 à 23, et avenue Baron Huart, des actuels n° 5 à 10, ce bâtiment mitoyen au bâtiment Saint-Gilles dans lequel le Parlement s’est installé en 1998 aura une superficie utile totale de 4.600 m2.

Les objectifs sont les suivants :

  • doter le Parlement d’une Maison des parlementaires fonctionnelle et efficiente. Elle permettra de rassembler et développer les activités parlementaires et de mieux structurer leur fonctionnement ;
  • doter la présidence, actuellement implantée sur un autre site, de locaux appropriés ;
  • permettre à l’administration du Parlement de disposer de plus d'espaces.

Le projet a été conçu autour de quatre valeurs :

  • simplicité : constitué d’espaces neufs et d’autres rénovés, le bâtiment sera organisé autour d’un espace central ouvert et bordé par deux ailes parallèles aux voiries ;
  • sobriété : celle-ci s’exprimera par l’utilisation de la terre cuite, matériau commun au bâtiment existant, la façade et les toitures inclinées bénéficiant d’une touche plus contemporaine ;
  • durabilité : la consommation d’énergie du bâtiment sera quasiment nulle afin de répondre aux exigences européennes relatives aux bâtiments publics en matière de consommation d’énergie et d’émissions de gaz à effets de serre ;
  • proximité : l’intégration du bâtiment dans le tissu urbain se fera de manière harmonieuse et respectera le patrimoine existant, la Maison de la Présidence se relogeant dans une construction conservée côté Meuse et le n° 5 de l’avenue Baron Huart étant lui aussi conservé. Les espaces nouvellement construits offriront, eux, des ouvertures vers la ville et le fleuve grâce à de larges pans vitrés. Le bâtiment s’ouvrira enfin au public par le biais du Centre des visiteurs.

 

En images
En direct

Suivez le chantier en direct grâce à notre webcam !

 

Les espaces
Une salle de commission

Une salle de commission

Des salles de commission accueilleront les réunions de commissions, chargées d'examiner les propositions et les projets de décret et les propositions de résolution ainsi que d'entendre les interpellations et les questions orales qui leur sont adressées.

La salle de conférence

La salle de conférence

La salle de conférence permettra de tenir des réunions rassemblant plus de personnes, telles que des présentations à caractère pédagogique ou des colloques.

Le Centre des visiteurs

Le Centre des visiteurs

Le Centre des visiteurs accueillera, dans les meilleures conditions de confort, les groupes visitant le Parlement et proposera à la vente des publications ayant trait à la Wallonie, des articles produits par des Talents wallons et des articles aux couleurs du Parlement.

Un bureau

Un bureau

Les bureaux offriront un espace de travail à chacun des 75 députés wallons ainsi qu’aux groupes politiques.

La Maison de la Présidence

La Maison de la Présidence

La Maison de la Présidence accueillera le Président du Parlement de Wallonie et ses collaborateurs. Les hôtes de marque pourront y être reçus par le Président.

Le foyer

Le foyer sera un nœud de circulation et un espace de détente et de réceptions.
Les étapes du projet

  • Février 2010 : lignes directrices du projet
  • Novembre 2013 : premières orientations concrètes du projet
  • Novembre 2017 : désignation de l’auteur de projet
  • Mars 2019 : octroi du permis unique et désignation de l’entreprise chargée des travaux
  • Juin à septembre 2019 : préparation des démolitions
  • Octobre 2019 à janvier 2020 : démolitions
  • Février à octobre 2020 : gros-œuvre
  • Octobre 2020 à fin mai 2021 : finitions
  • Mai à novembre 2021 : équipement mobilier et audiovisuel
  • Novembre 2021 : inauguration

Les travaux devraient donc durer un peu plus de deux ans et il sera veillé à ce qu’ils n’impactent pas la mobilité.
Leur coût total est estimé à 10 millions d’euros qui sont auto-financés.

 

Contact

Benjamin Hurard, responsable de la Direction des relations extérieures
b.hurard@parlement-wallonie.be
+32.81.25.16.31