/

Les priorités de l'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité (APAQ-W) pour 2019

  • Session : 2018-2019
  • Année : 2019
  • N° : 188 (2018-2019) 1
  • Question écrite du 30/01/2019
    • de VERSMISSEN-SOLLIE Chantal
    • à COLLIN René, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité, du Tourisme, du Patrimoine et délégué à la Grande Région
    L’APAQ-W est passée depuis ce 1er janvier d’un statut d’organisme d’intérêt public à un statut d’unité d’administration publique, ceci grâce à Monsieur le Ministre.

    Cela permet à des agriculteurs de rentrer dans le conseil d’administration. Celui-ci proposera le plan opérationnel. Ce sont donc dorénavant des agriculteurs qui décideront comment promouvoir l’agriculture wallonne.

    De nouvelles priorités ont été décidées avec la nouvelle année qui commence.

    Parmi celles-ci, il y a la modernisation des moyens d’actions notamment via le recours au numérique et aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

    Monsieur le Ministre va-t-il avoir recours à de nouveaux moyens de communication ? Quels sont-ils ?

    Une autre priorité est le déploiement d’importants cofinancements européens en collaboration ou pas avec d’autres partenaires tels que le VLAM ou l’AWEx.

    Peut-il nous en dire un peu plus à ce sujet ?

    Quel programme sera cofinancé par l’Union européenne et dans le cadre de quelle campagne ?

    Enfin, je lis qu’une des autres priorités est le renforcement de la capacité de l’APAQ-W à mieux cerner le profil des consommateurs ou les réalités des marchés.

    Comment compte-t-il arriver à cet objectif ? Via des études de marché faites en interne ?

    Compte-t-il faire appel à des organismes extérieurs pour l'aider ?
  • Réponse du 18/02/2019
    • de COLLIN René
    Le changement de statut de l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (APAQ-W) est, ni plus ni moins, un changement de modèle de service public et de management. L’APAQ-W travaille plus que jamais sur base d’objectifs partagés avec le monde agricole, horticole et agroalimentaire. Ces objectifs se traduisent en termes de soutien aux secteurs, en termes de valorisation, mais aussi de positionnement vis-à-vis de différents enjeux de société dont le développement durable, le besoin de confiance des consommateurs et de diversification agricole. La méthodologie de l’Agence a évolué pour répondre à ces enjeux.

    Quant aux nouveaux moyens de communication, un nouveau site internet est en cours d’élaboration avec l’intégration d’une base de données de producteurs à finalité BtoB et BtoC. L’Agence a par ailleurs développé un recours ambitieux à tous les médias sociaux et mis en place une production de supports audiovisuels en interne.

    Quant aux partenariats institutionnels, une collaboration étroite a lieu avec le VLAM dans plusieurs secteurs qui font ainsi l’objet de campagnes nationales et européennes. Le protocole de collaboration avec l’Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX) laisse, en outre, désormais plus d’initiative à l’APAQ-W dans l’esprit de la récente réforme décrétale.

    Quant aux cofinancements européens, outre les programmes communs avec le VLAM, un cofinancement européen a été obtenu par l’APAQ-W pour promouvoir la viande dans la péninsule arabique en 2019 et 2020. Un programme multipays est, en outre, en cours de finalisation sur le secteur bio avec la France. 70 à 80 % des budgets de promotion viennent ainsi de l’Europe.

    Quant à la connaissance du marché, l’APAQ-W recourt à des études réalisées en collaboration avec des prestataires spécialisés. En 2018, plusieurs enquêtes ont été réalisées (viande, formage, bio, fruits et légumes, image de l’agriculture) et ont fourni des enseignements précieux pour le déploiement des campagnes.

    Notons enfin le tout nouveau business club de l’Agence qui a recueilli l’adhésion d’un grand nombre de producteurs et de partenaires en vue de la pénétration des marchés flamand et internationaux. 3 workshops sont d’ores et déjà prévus en 2019.

    Enfin, consciente de son cadre budgétaire, l’APAQ-W travaille actuellement à des campagnes multiproduits orientées sur l’alimentation locale, durable et équilibrée.