/

Les collaborations dans la lutte contre les discriminations dans l'accès au logement

  • Session : 2020-2021
  • Année : 2021
  • N° : 115 (2020-2021) 1

1 élément(s) trouvé(s).

  • Question écrite du 08/01/2021
    • de AHALLOUCH Fatima
    • à MORREALE Christie, Ministre de l'Emploi, de la Formation, de la Santé, de l'Action sociale, de l'Egalité des chances et des Droits des femmes
    Le collègue de Madame la Ministre, en charge du Logement, a fait part de sa volonté ferme de lutter contre les discriminations au logement.

    Le constat est en effet accablant : selon la dernière étude d'Unia, louer un logement quand on est au chômage, que l'on a un nom à consonance étrangère ou que l'on est porteur d'un handicap relève encore trop souvent du parcours du combattant. En 2019, Unia a ouvert 271 dossiers pour des cas de discrimination dans l'obtention d'un logement : 90 dossiers concernaient la Wallonie, cela correspond à une augmentation de 42 % de dossiers traités par Unia.

    Comment cela peut-il s'expliquer ? L'année passée, une étude menée sur les discriminations dans le chef des agents immobiliers actifs sur le marché locatif privé bruxellois montrait que les candidats locataires portant un nom nord-africain, percevant une allocation de chômage ou souffrant d'un handicap intellectuel sont systématiquement discriminés sur le marché bruxellois du logement. Est-ce le cas en Wallonie ? Comment prévenir ces discriminations ?
    S'agissant d'une matière qui concerne la lutte contre les discriminations, quelles sont les collaborations entre l'administration de Madame la Ministre et celle du Ministre Collignon en matière de lutte contre les discriminations au logement ?