/

Les défis en matière de logement pour les réfugiés ukrainiens

  • Session : 2021-2022
  • Année : 2022
  • N° : 345 (2021-2022) 1

1 élément(s) trouvé(s).

  • Question écrite du 25/04/2022
    • de AHALLOUCH Fatima
    • à COLLIGNON Christophe, Ministre du Logement, des Pouvoirs locaux et de la Ville
    La recherche de logements est prioritaire alors que quelque 80 000 Ukrainiens fuyant la guerre sont attendus en Wallonie dans les prochaines semaines.

    Le plus grand défi de cette crise sans précédent concerne le nombre de places d'accueil dites « pérennes » à trouver. Des capacités d'accueil hors du commun doivent être dégagées en un temps record. Il semble que 80 % des réfugiés ukrainiens seraient logés chez des particuliers.

    Monsieur le Ministre dispose-t-il d'informations complémentaires ?

    Combien de places mises à disposition par les particuliers existe-t-il ?

    Quelle capacité cela représente-t-il par rapport la capacité globale ?

    Par qui ces logements sont-ils effectivement contrôlés ?

    Qu'en est-il de la mise en œuvre de la Charte de l'accueillant ?

    Combien de temps cet accueil d'urgence chez des particuliers peut-il être envisagé ?

    Sous quelle responsabilité les réfugiés ukrainiens, logeant chez des particuliers et inscrits à l'Office des Étrangers, sont-ils ?

    En cas de problème, vers qui doivent-ils se tourner ?