/

Le délai d'attente pour l'attribution d'un logement public en Wallonie

  • Session : 2012-2013
  • Année : 2013
  • N° : 835 (2012-2013) 1

2 élément(s) trouvé(s).

  • Question écrite du 13/09/2013
    • de KAPOMPOLE Joëlle
    • à NOLLET Jean-Marc, Ministre du Développement durable et de la Fonction publique

    Le nombre de candidatures en mesure d'être satisfaites par l'attribution d'un logement dépend, d'une part, de l'accroissement du nombre d'habitations disponibles à la location et d'autre part, essentiellement, du nombre de locataires quittant leur logement public.

    À ce sujet, quelle est l'évolution de l'accroissement de nouveaux logements et du nombre de locataires ayant effectivement quitté leur logement social depuis 2009 ?

    Selon le dernier rapport d'activité de 2012 émis par la Société wallonne du Logement : en 2011, 6.601 logements ont été libérés et attribués à de nouveaux locataires, soit un taux de rotation de 6,84 %.

    Cela représente, statistiquement, près d'une attribution pour cinq demandes en attente ou en d'autres termes, un délai d'attente moyen de cinq ans pour l'obtention d'un logement public.

    Monsieur le Ministre peut-il établir un bilan de l'évolution des demandes depuis le début de la crise financière (2008) ?

    Peut-on établir une corrélation entre le début de cette crise qui continue à perdurer et le nombre de demandes d'un logement public ?

    Combien de logements ont été attribués depuis le début de la législature ?

    Certaines mesures en matière de taux de rotation ont été déjà prises, Monsieur le Ministre peut-il effectuer une première évaluation ?

    Quelles autres mesures concrètes envisage-t-il pour réduire ce délai d'attente ?
  • 07/10/2013
    Réponse provisoire de NOLLET Jean-Marc